Pour commencer àSarah Stober est l’artiste invitée du mois de Juin à nou’ARTS Galerie , 19 rue Lamartine .
Le grand centre d'intérêt de Sarah Stober dans la peinture est  la Nature qu’elle utilise comme support pour ses réalisations : sans chercher à en faire une représentation formelle mais en tirant profit de son essence picturale et en l'utilisant pour sa biodégradabilité. Elle utilise cet univers contemplatif de la Nature pour constater et mettre en valeur les conséquences du temps et du geste de l'homme sur cette nature qu’elle aime tant . Ainsi , elle ne cherche pas à faire un catalogue de telle ou telle sorte de plante mais plutôt à évoquer une émotion et une façon personnelle de percevoir la Nature.

Elle s’est créée comme une collection d'espèces réelles, imaginaires ou hybrides, en se servant d’ autres approches artistiques comme la sculpture, la peinture, le dessin, la gravure et la photographie. De la sorte , elle a développé un registre d'expériences artistiques.
En revenant aux composants même de la peinture , elle préfère mettre en avant un volume, une matière qu'il ne faut pas seulement voir mais pouvoir toucher : travailler une partie avec des peintures foncées en empâtement et une partie avec uniquement le liant qui se trouve dans les vieux pots de peintures  .  C'est ce mélange de textures qui a un aspect organique et qui a des couleurs qui rappellent les moisissures et d'un point de vue général , les traces d'éléments périssables.

 

Exposition visible du 9 Juin au 27 Juin , du mardi au samedi , entre 15h et 19 h . Entrée libre 

Date de dernière mise à jour : 26/01/2016